Source de l'image: www.europa.eu

Le retour en flamme des symboles de l’Union Européenne

Un sujet d’actualité qui a toujours été l’objet de nombreuses controverses : Les symboles de l’Union Européenne (Drapeau européen, l’hymne européen : « L’ode à la joie », la devise : « unis dans la diversité », la journée de l’Europe : 9 mai).

En effet, depuis toujours, et aujourd’hui plus particulièrement, le torchon brûle entre les partisans d’une Union d’intégration et ceux prônant une Union de coopération. Les premiers souhaitant une Union forte ayant acquis des compétences autrefois dévolues aux États. Les seconds (représentés par le général De Gaulle) prônent quant à eux une Union plus en retrait dans laquelle les États ont gardé leur entière souveraineté.

Nous comprenons donc que le sujet des symboles européens est un sujet de discorde entre les deux « clans ». En effet, reconnaître les symboles de l’Union serait reconnaître son existence, sa puissance mais également sa pérennité. Les partisans de l’intégration sont évidemment pour une telle reconnaissance tandis que ceux de la coopération la jugent inutile.

Nous nous rappelons d’ailleurs que Jean-Luc Mélenchon, alors nouveau député, avait crié au scandale lors de l’Assemblée Nationale du 20 juin dernier en voyant le drapeau européen au sein de l’hémicycle. Il avait entre autre demandé : « Franchement on est obligé de supporter ça? ». Voyant la présence d’un symbole de l’UE au sein de l’Assemblée Nationale comme étant inconstitutionnel, le représentant de l’opposition a déposé un amendement afin de faire retirer le drapeau de l’hémicycle.

Dans la volonté d’entériner définitivement le débat, le Président E.Macron a fait savoir mardi 10 octobre qu’il annoncerait lors du prochain Conseil européen que la France reconnaît officiellement les symboles de l’Union. (16 autres États l’ont déjà fait). Et ainsi, l’amendement déposé par l’extrême gauche et soutenu et par une partie de la droite et de l’extrême droite deviendrait caduque.

Voir également:

Hakkında Mélanie Lavergne

İlginizi Çekebilir

İstanbul’dan Chiatura’ya: Stalin’in Teleferiği

Eğitim hayatımda bir dönemi daha geride bıraktım. Şimdi ise Fransızcadan arakladığımız ‘öğretim yılının ayrıldığı iki …

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.